A la Croisée des Arts

Exposition des étudiants de l'école des Beaux Arts de Clermont-Ferrand
"Crépuscule et Répétition"

Espace "A la croisée des Arts"

Exposition temporaire reflétant la création contemporaine d’étudiants rapportant leur intérêt, parfois leur amour de la poésie, et ce à travers des propositions variées et à l’image de leurs parcours.

"Crépuscule et Répétition" Comment reçoit-on notre quotidien ? Comment y évoluons-nous ? Une exposition qui met au jour son ambiguïté, qui révèle autant qu’il occulte, amenant à se pencher sur ces notions qui échappent à l’oubli que la quotidienneté demande. L’exposition présentera des formes appelant ce qui traverse le quotidien et surmonte l’éphémère, faisant parfois écho à ce qui nous apparaît chaque jour, dans l’actualité. Il est question en autre des prises de conscience écologiques comme féministes et autres problématiques sociales à travers le prisme de l’habituel

Étudiants des Beaux-Arts et Patricia Nichols
Projet d'installation poétique

Espace "A la croisée des Arts"

Cette année pour l'édition 2019 du festival C' Mouvoir nous proposons que l'urgence environnementale s'invite au festival.

 

Les plasticiens (les étudiants des Beaux Arts de Clermont Ferrant coordonnés par Maxime Pallaissou) réalisent une oeuvre en écho avec un poème choisi parmi les textes des 4 poètes invités (AC Hello, Rim Battal, Jean Christophe Belleveaux et Yvon Le Men). Ce dialogue d'artistes s'enrichit ainsi mutuellement et invitera le festivalier à participer à toutes ces propositions. 

 

Ce travail est accompagné d'une contrainte pour les plasticiens : travailler la matière et/ou la couleur de l'oeuvre d'une certaine manière. Une approche plus respectueuse de l'environnement. Par exemple concernant le support : papier mâché, recyclé, laine, lin, de la pierre, ou encore de la terre etc. Pour les couleurs : des teintures végétales à base de plantes, d'épluchures de légumes locaux, des pigments naturels etc.

Forts des conseils d’Arnaud Leguern nous mettons également à l'honneur quelques plantes du pays qui grâce à leur pouvoir colorant peuvent être des alternatives naturelles aux colorants chimiques et polluants.

L'idée est de multiplier, chaque année un peu plus, les contraintes écologiques. Réaliser une œuvre ne peut plus se concevoir sans tenir compte des enjeux climatiques. Ceci n’est pas toujours l'affaire du voisin, ou d’un pays lointain. C'est ici et maintenant que ça se passe. Dans le Cantal en l’occurrence.

Exposition des oeuvres de Michèle Dallon et des habitants de Champs-sur-Tarentaine

Sur le village festival

Travailler le tissu recyclé, quelle aventure !
En effet, le tissu est un matériau incroyablement créatif. On le coud, le froisse, le déchire, le coupe, le plie, il en sort toujours quelque chose.
Et pourquoi le tissu recyclé ? Tout simplement parce que c'est facile à trouver : on a tous des vieux vêtements, draps, rideaux et autres textiles, dont on ne sait que faire. Et pourquoi pas les transformer en oeuvres d'art ?
Et si on mettait aussi nos mains en commun ?
C'est ainsi qu'est née l'idée d'une oeuvre collective autour d'une installation textile pour le Festival C'Mouvoir.


Et ça va donner quoi ?

  • Une lessive géante exposée sur le parking de la piscine : maillots et caleçons de bains surdimensionnés, réalisés dans des rideaux donnés par le Secours Populaire de Bort les Orgues.

  • Des arbres habillés de damiers réalisés à partir de carrés tricotés de couleurs vives.

  • D'autres arbres enrubannés de poèmes, et d'autres portant chemise et cravate.

  • Un patchwork de poche dans lesquelles on peut glisser des pensées poétiques.

  • Des fleurs multicolores plantés dans les jardinières

 

Merci à toutes les petites mains qui ont participé à cette installation. Merci aux enfants de l'école de Champs et à leurs institutrices pour la réalisation des fleurs en tissu.

Exposition photographique
Louise Thomas

En cours

Exposition Nijo

"CHANTS DIFFÉRENTS"

Nijo vous présente son exposition « Chants différents », une œuvre liée à la recherche de l’homme et ses mythes personnels. « Nijo » signifie unité. C’est un mot Sanscrit (langue indienne) comme « atman » un mot qui exprime la présence du divin dans l’homme. Nijo c'est le pseudonyme d’artiste que Luk de Bruyne a choisi, d'origine Flamande il est installé dans la commune de Champs-sur-Tarentaine.

Contact

Contactez nous pour toute demande d'information

Crédit photo : Louise Thomas

@Festival C'mouvoir

Crédits : Titi Robin & Roberto Saadna - © Fabien Tijou / Alma Loca - © Yann Cabello / San Salvador / Jean-Christophe Belleveaux - © Thierry Arnal / Marie-Hélène Lafon - © Jean-Luc Paillé / Rim Battal - © Sébastien Kieffer / Yvon Le Men - © Murielle Szac / Anne-Claire Hello / Le Petit Théâtre Dakôté / Thomas Louineau / Bali Coco / Rose Desmaisons / Gaspard Merkel / Lulu / Be Shop Factory / NIJO / Etudiants des beaux arts de Clemront-Ferrand / Patricia Nichols / Louise Thomas / Manon Pretto