sam. 02 juil.

|

Ecole primaire Champs-sur-Tarentaine-M.

Atelier d'improvisation vocale

Avec les artistes de Résonance Contemporaine Alain Goudard et Laura Tejeda Martin, dans le cadre d’Accord sensibles.

Les inscriptions sont closes
Voir autres événements
Atelier d'improvisation vocale

Heure et lieu

02 juil., 10:00 – 12:00

Ecole primaire Champs-sur-Tarentaine-M., 15270 Champs-sur-Tarentaine-Marchal, France

À propos de l'événement

Gratuit. Public ados/adultes.

Atelier improvisation vocale : découverte de sa propre voix, de ses possibilités vocales dans un objectif de jeu et de création collective.

Cet atelier est animé par les artistes Alain Goudard et Laura Tejeda Martin, de Résonance Contemporaine sont proposés dans le cadre du projet départemental « Accords Sensibles ».

L’objectif étant de valoriser la musique comme une expérience sensible. En investissant le toucher, la vue, l’écoute, le geste, le mouvement…

Aucun prérequis musical n’est exigé pour participer à ces ateliers basés sur une approche sensible et instinctive de la musique.

L’art et les pratiques artistiques contribuent à faire apparaître la singularité de chacun à travers des compétences, des savoir-faire, une sensibilité, une réflexivité, un imaginaire, une poésie que parfois on ne soupçonne pas. Jouer de sa voix, jouir de sa voix, immense sont les ressources de la voix pour produire des sons à l’infini, pour créer, inventer, découvrir, improviser. Improviser avec sa voix, c’est vivre une aventure humaine et musicale, une forme d’expérience de l’ouverture qui permet les rencontres. C’est un voyage dans le présent et dans le temps. C’est une musique mouvante, en mouvement comme l’individu. Vibrations, pulsations rythmiques, jeux de résonances, de coloration, bruits de paroles, mouvements dynamiques, mélodiques, nous entrainent dans un voyage à travers les vocalités contemporaines.

L’improvisation, la création constituent des manières de vivre la musique et de permettre à une intelligence de se révéler à elle-même.  Un mode d’expression exigeant pour soi, pour les autres, qui laisse place à une parole fragile, une mémoire, une écoute, un échange, un geste qui se joue, se donne, se perd et qui ouvre oh combien les portes de nouveaux possibles parce que chacun est acteur de cette musique. Développer l’improvisation, s’aventurer sur les chemins de la création, c’est une manière de travailler au corps la notion du commun. Dans une improvisation collective, chacun apporte au collectif, ce qu’il est, et en même temps il reçoit, partage, ce que le groupe lui donne.

Partager cet événement